Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Ajoutez un logo, un bouton, des réseaux sociaux

Cliquez pour éditer
Blog

Retour
ASC : que proposer en matière de culture et de loisirs ?

ASC : que proposer en matière de culture et de loisirs ?

 

 

La mission culturelle et d’aide aux loisirs représente un rôle jugé prioritaire par les salariés, 70% d’entre eux valorisent en priorité l’accès aux ASC.

  En matière de loisirs, les attentes se portent essentiellement sur le cinéma, les spectacles et les parcs d’attraction.*

Le CE peut proposer des billets à tarifs réduits négociés par ses soins ou via une billetterie d’offres. Il peut également subventionner ces catégories en laissant la liberté au salarié de se rendre là où il le souhaite et le rembourser sur présentation d’un justificatif d’achat    Pour satisfaire les salariés, vous avez plusieurs options : 

 

 

1) Proposer une billetterie d’offres à tarif CE

 

87% des CE permettent aux salariés d’accéder à une offre de billetterie mais ils sont encore 57% à la gérer en interne ! 

Nous pensons objectivement que vous avez tout intérêt à sous traiter votre billetterie :

  • vous n’aurez plus à gérer de minimum d’achats (exemple : 20 places avec Disney)
  • vous n’aurez pas à gérer ni la distribution des billets ni la gestion des stocks, les salariés profiteront de leurs tarifs réduits individuellement
  • pas de frais de ports – envoi des billets par mail 
  • vous n’aurez jamais le temps pour référencer autant de prestataires qu’un acteur spécialisé
  • vous n’obtiendrez pas de meilleures réductions si vous négociez par vous même. La plupart des prestataires vous proposent un tarif CE fixe, qui ne varie pas selon la taille de l’entreprise dont vous faites partie. 

 

 

2) Attribuer des bons d’achats et des chèques cadeaux 

 

Le comité d’entreprise peut décider d’attribuer des chèques cadeaux pour participer aux grands évènements de la vie des salariés : mariage, naissance, départ à la retraite, Noël, rentrée scolaire …

Si ces chèques cadeaux ne sont pas offerts à l'occasion des évènements cités ci-dessus, ils ne seront exonérés de cotisations et de contributions sociales uniquement s'ils n'excèdent par une valeur annuelle de 159 euros  pour l'année 2015 (soit 5% du plafond mensuel de la sécurité sociale). 

A noter : Il peut également rembourser une somme préalablement fixée sur présentation d’un justificatif d’achat pour participer à ces évènements.

 

3) Participer directement aux activités sportives et culturelles des salariés

 

Pour participer aux activités sportives et culturelles des salariés, le comité d’entreprise peut : 

  • attribuer une dotation à chaque salarié qui souhaite pratiquer une activité sportive ou culturelle. Ce dernier pourra les rembourser sur présentation d’un justificatif d’achat
  • négocier des tarifs négociés auprès d’associations sportives ou culturelles

+ :   Le remboursement sur justificatifs d’achats laisse plus de flexibilité. Les salariés ne seront pas obligés de choisir un spectacle par défaut uniquement parce qu’il a été sélectionné par le CE. Et les salariés de province ne se sentiront pas exclus !   

A noter : « Les aides financières connaissent un regain de sollicitation depuis quelques années qui ne serait pas sans lien avec les conséquences de la crise économique »*Repère : 51% des élus répondants affirment participer aux activités sportives* La lourdeur administrative de cette solution (récupération des justificatifs, remboursements) peut être largement réduite par un logiciel de gestion adapté au CE. Pour éviter les fraudes, pensez bien à vérifier que le nom et le prénom de l’acheteur figure sur le billet. 

Vous l’avez certainement remarqué, en plus d’être considérée comme la mission la plus importante par les salariés, les activités sociales et culturelles offrent un éventail de possibilités très large. Or, vous le savez aussi, votre budget n’est pas extensible et des choix vont s’imposer. L’organisation et la rigueur seront donc les deux atouts indispensables au succès de votre mission sociale et culturelle.   N’oubliez pas de :

  • rester simple dans la définition de votre politique de droits. Ne multipliez pas les critères d’attribution des subventions.
  • d’être disponible et à l’écoute des salariés pour proposer des activités en phase avec leurs attentes. 
  • de communiquer régulièrement avec les salariés sur les prestations et avantages proposés. En effet, 42% des salariés s'estiment mal informés sur les offres et les avantages proposés par leur comité d'entreprise*. 

 

Si vous souhaitez plus d'idées et de conseils pour vous aider dans le choix des ASC que vous allez proposer, nous vous invitons à consulter le guide de gestion des activités sociales et culturelles

* « La qualité de vie au Travail », enquête CSA et SalonsCE – Juin 2014

Consultez également
Les nouveautés de PlateformeCE - mars 2017

Les nouveautés de PlateformeCE - mars 2017

Ce mois-ci les développements concernent aussi bien :

Les salariés avec le panier
La partie...

Pierre Grateau
21 mars 2017
Les nouveautés 2017 de PlateformeCE

Les nouveautés 2017 de PlateformeCE

Toute l’équipe PlateformeCE vous présente ses meilleurs vœux pour cette année 2017 ! 

En tant...

Pierre Grateau
4 janvier 2017
Comment rédiger le rapport de gestion du comité d'entreprise ?

Comment rédiger le rapport de gestion du comité d'entreprise ?

La printemps approche, et avec lui la clôture des comptes du Comité d'Entreprise.

Vous devrez...

Pierre Grateau
14 décembre 2016
Les 6 conseils pour organiser l'Arbre de Noël du Comité d'Entreprise

Les 6 conseils pour organiser l'Arbre de Noël du Comité d'Entreprise

L’Arbre de Noël du Comité d’Entreprise est un évènement fort de l’année. C’est l’occasion pour...

Pierre Grateau
1 décembre 2016
Comité d'Entreprise, comment prendre en main son budget de fonctionnement ?

Comité d'Entreprise, comment prendre en main son budget de fonctionnement ?

La séparation des deux budgets du Comité d’Entreprise rend leur gestion difficile, et notamment...

Pierre GRATEAU
26 septembre 2016
La prise de fonction du Trésorier du Comité d'Entreprise

La prise de fonction du Trésorier du Comité d'Entreprise

Pour les Trésoriers dont c'est le premier mandat (vous êtes plus d'un sur deux à n'avoir jamais...

18 février 2016
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus